La boutique photo/vidéo nouvelle génération
Mon Panier
Livraison offerte dans 0 Livraison offerte

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Mon Panier Consulter mon panier

Bienvenue, connectez-vous

Mot de passe oublié ?

[Astuce de la semaine] S05 – Comment trouver rapidement l’exposition parfaite avec la règle du Sunny 16.[Tip of the week] S05 – How to find quickly the perfect exposure with the sunny 16 rule.

Gabarit article Hero

La plupart d’entre nous utilisent aujourd’hui des appareils photo numériques ou argentiques avec un posemètre intégré. Grâce à l’électronique embarquée, nos appareils arrivent à faire une mesure précise de l’exposition selon de nombreux critères (lumière réfléchie ou incidente, couleurs, etc.). Surtout utilisée en argentique, la règle du « Sunny 16″ (« Sunny f/16 rule » ou du « f/16 en plein soleil ») peut néanmoins s’avérer très utile en numérique. Voyons pourquoi…

D’où vient cette règle ?

Les utilisateurs d’appareils photo argentiques la connaissent bien, puisque le Sunny 16 permet d’exposer correctement et rapidement la pellicule lors du déclenchement. Si nous revenons quelques années en arrière, les appareils photo ne possédaient pas de posemètre intégré leur permettant d’exposer la prise de vue en fonction de la lumière de la scène. De ce fait, il fallait lire, tâtonner, connaitre ou chercher, voire deviner les réglages adéquats pour trouver l’exposition parfaite.

Avec l’ère du numérique, nous avons la chance de voir en direct, à travers l’écran LCD au dos du boîtier, le résultat, et surtout d’ajuster les réglages en fonction de l’exposition souhaitée. Mais la règle du Sunny 16 a ici aussi son utilité.

Quelle est donc cette règle du Sunny 16 ?

La lumière émise par une scène photographiée peut être mesurée et interprétée par un « indice de lumination » (IL) ou « exposure value » (EV) en anglais. Cet indice permet d’avoir une référence de l’exposition lumineuse de chaque type de scène photographiée. Ainsi, un coucher de soleil aura un indice d’exposition de 11 IL, un feu d’artifice un indice de 3 IL, un paysage ensoleillé de 15 IL.

Hé bien pour ce qui nous concerne aujourd’hui (les paysages ensoleillés je vous le rappelle ;-) ), l’indice est donc défini à 15 IL. Et le plein soleil implique en principe de régler la sensibilité de son appareil à 100 ISO. Dans ces conditions, il est conseillé de régler son ouverture à f/16 et sa vitesse de 1/125 sec. pour avoir une exposition correcte toujours à 100 ISO.

Ainsi, vous pouvez retrouver dans cette table les valeurs habituellement conseillées :

Table des indices d’expositions (EV 15 = règle du sunny f/16)

Vous remarquerez que dans cette table, pour une sensibilité de 100 ISO en plein soleil, la vitesse conseillée est de 1/125s. Cette table a été établie avec des valeurs de crans entières et non par tiers de stops comme nous pouvons l’obtenir aujourd’hui avec nos réflex. Si sur votre réflex vous pouvez sélectionner les vitesses intermédiaires entre 1/60s et 1/125s, soit 1/80s et 1/100s, vous pouvez retenir que la règle du Sunny 16 implique que par temps ensoleillé, votre valeur de vitesse d’obturation doit être plus ou moins égale à la valeur de votre sensibilité, ceci afin d’obtenir une exposition parfaite à ouverture f/16 : par exemple, si votre appareil est réglé sur 100 ISO de sensibilité, 1/100s en vitesse et f/16 en ouverture, vous obtiendrez une exposition correcte. D’ailleurs vous obtiendrez la même exposition, toujours à f/16, avec des valeurs de 400 ISO et une vitesse d’obturation à 1/400s. Ainsi, en plein soleil votre image ne sera ni sur ou sous exposée.

Si vous décidez de garder une ouverture de diaphragme à f/16, le compromis se fera donc sur la vitesse (pour éviter le flou de bougé par rapport à sa focale) ou sur les ISO (pour limiter le bruit sur l’image).

En résumé, règle du Sunny 16 (en cas de prise de vue en plein soleil) = ouverture sur f/16 tout en gardant sa vitesse d’obturation à la même valeur que sa sensibilité ISO.

Canon EOS 5D Mark III - 1/200s f/16.0 ISO200 16mm

Canon EOS 5D Mark III – f/16 – 1/200s – ISO 200 – 16mm


Canon EOS 5D Mark III - 1/200s f/16.0 ISO200 16mm

Canon EOS 5D Mark III – f/16 – 1/200s – ISO 200 – 16mm

Bon, et en numérique à quoi ça sert ?

Contre-jours

Connaitre cette règle peut vous aider à déverrouiller rapidement vos modes automatiques ou semi-automatiques, notamment pour des situations lumineuses difficiles. Même avec les boitiers les plus avancés, il est par exemple toujours difficile de compter sur les modes automatiques de son appareil photo en situation de contre-jour. De ce fait, le passage rapide par le mode M (manuel) pourra vous permettre de rapidement exposer votre sujet, et surtout correctement. Mais encore faut-il trouver le bon réglage. Grâce à la logique de cette règle (valeur vitesse = ISO) vous pourrez démarrer avec un réglage, avant de le peaufiner avec votre ouverture ou une autre valeur de votre choix.

Strobisme

De plus, pour les photographes strobist aguerris ou les utilisateurs de flashs de studio en extérieur, le Sunny 16 vous permettra de démarrer avec un réglage dans le but d’exposer correctement votre ciel sans avoir à rebasculer en mode M après une mesure spot en mode « priorité ouverture » juste avant. Vous trouverez alors l’ouverture de f/16 certainement trop petite (diaphragme trop fermé = flash très puissant requis), et je conseille donc de passer à 200 ISO et 1/200s pour booster un peu le flash sans affecter la lumière ambiante et surtout ne pas dépasser la vitesse de synchro flash (entre 1/160s et 1/250s pour la plupart des obturateurs mécaniques). Un déclencheur TTL HSS (High Speed Sync) peut également vous permettre d’étendre ces réglages à plus de 1/200s (et donc au dessus de 200 ISO), mais avec une possible perte virtuelle de la puissance du flash due au mode de synchronisation haute vitesse.

En mode vidéo

Cette technique peut aussi être mise à profit en vidéo où le mode manuel est principalement utilisé si la vitesse désirée est au dessus de 1/30s. Il n’est pas toujours conseillé de vous fier à l’écran de votre boitier, car en vidéo avec les réflex, les hautes lumières sont bien moins tolérées voire difficilement rattrapables en post-production. Au moins avec un point de départ « neutre », vous pourrez confirmer ou modifier l’exposition souhaitée pour votre scène avec une référence.

Anticiper un changement d’exposition brutal

Si vous photographiez ou filmez des mariages par exemple, vous devez sans doute faire face au changement précipité d’exposition notamment à la sortie des mariées, après la cérémonie religieuse. En vidéo (donc en mode M), difficile de suivre en continue les mariés tout en changeant vos réglages, surtout si vous travaillez avec un stabilisateur Glidecam pour avoir une continuité fluide de leur sortie. Si le soleil tape à l’extérieur, il ne sera plus nécessaire pour vous de mesurer la lumière avant, gain de temps appréciable en particulier si vous êtes dans une situation d’urgence.
 

D’autres ouvertures pour d’autres situations

En photo, le Sunny 16 vous permettra de vite quitter les modes auto et semi auto (P, S, A ; P, Tv, Av) pour obtenir une exposition correcte par vous même, tout comme les autres règles ci-dessous…

Ces règles sont du même acabit que le Sunny 16 au niveau de la relation valeur vitesse=ISO, sauf qu’ici c’est l’ouverture qui change, en fonction des scènes rencontrées. Si votre scène est plus sombre qu’un ensoleillement classique alors il faudra ouvrir votre diaphragme afin de compenser la perte de lumière, et à l’inverse le fermer si votre scène est plus lumineuse (journée ensoleillée en sport d’hiver ou à la plage). A vous de composez vos règles : Snow 22, Cloudy 8, Backlight 2.8, etc. ;-)

Ouvertures conseillées en fonction des situations. Même base que la règle du Sunny 16.

Attention, les petites ouvertures sont conseillées pour trouver votre exposition rapidement, mais en pratique une petite ouverture de f/22 peut causer quelques désagréments comme des taches de capteur plus visibles sur vos photos ou l’apparition de diffraction. Il faudra alors augmenter l’ouverture, mais en modifiant aussi les autres réglages comme la vitesse ou l’ISO…

J’espère que cette astuce de la semaine pourra vous aider lors de vos shooting ou tournages ! N’hésitez pas à glisser vos commentaires et vos photos prises avec cette règle à la fin de l’article. @ bientôt pour une nouvelle « astuce de la semaine » !

Accessoires conseillés

Sekonic L-208 Twinmate Cellule Silicium

Moniteur avec contrôle de l’exposition : Lilliput écran HDMI 7″ 5D-II/HO compatible avec batterie Canon LP-E6

Cours conseillé

Ayez les bons réflexes pour vos photos ! – cours de 4H

Vous avez aimé cet article ?

Ajouter un commentaire

Commentaires Facebook



Avis

  1. L’arcticle est très instructif, comme d’habitude. De plus cette règle est utile dans le cas par exemple à l’ombre des arbres, l’expo avec les taches d’ombre et de lumière est grandement facilité.

  2. Bonjour, merci pour toutes ces infos, très utile pour moi qui débute en mode M ( ou plutôt encore en mode P, tv, et av.)
    P.S: la photo de la mairie, est ce la ville où vous résidez? Si oui, on est dans la même ville, intéressant !!!

  3. En effet très jolie ville et surtout super Photographe de mariage… ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>